A propos de l'auteur

Joseph est un auteur prolifique, anonyme et impénitent. Il aime écrire pour le son des mots, le sens des choses et la divagation des phrases comme une balade dans l'esprit. Il y a quelque chose de musical dans la langue qu'on écrit et qu'il cherche, ce petit rien qui fait que, tels les contaminés de Mary Poppins, nous décollons à les entendre, nous nous retrouvons ailleurs, la tête à l'envers, au plafond. 

Il y a en nous quelque chose d'ineffable qu'il faut aller chercher. Même s'il faut y passer sa vie. En chacun et chacune de nous, il y a cet espace, petit ou grand cela dépend de combien nos rêves nous occupent, où l'on peut se reposer du vacarme, une retraite au grand-jour, un endroit d'où l'on sourit à tout le monde, un peu benêt, le genre qu'on ne prend pas au sérieux. C'est aussi bien ainsi, c'est pour ainsi dire fait exprès: se prendre au sérieux est un de ces pathogènes calamiteux qui sèment du désagrément partout où ils passent. 

En fait de balade, Joseph a beaucoup erré, professionnellement déjà, une carrière emmental, une pâte molle avec des trous et pas trop de goût. Juste ce qu'il faut de salé pour se rappeler la mer, les embruns dans la bouche. Il a essayé plein de choses, parfois avec succès, pas mal d'interrogations et quelques effondrements dont il lui aura fallu s'extirper: créateur de start-ups (les effondrements sus-mentionnés même si quelques belles aventures lui auront donné envie de recommencer), conseil d'entreprise (curieux métier où on est à la fois dedans et dehors), facilitateur de changement (l'excuse de ceux qui ont la bougeotte), coach (mot douteux dans son acception professionnelle, il n'est acceptable que lorsqu'il évoque le balancement des berlines et les longs voyages fatigants), auteur de jeux de société... Avant de s'intéresser aux mots qui, eux aussi, dansent et jouent. Il a fait d'autres balades, un peu partout dans le monde, la plus belle pour l'instant fut le chemin de Compostelle. Le genre de voyage où il se passe énormément et pas grand-chose, une interminable succession d'instants immémoriaux, des rencontres en surmultipliées, des paysages à s'arrêter chaque seconde et tous ces gens croisés. Au bout du compte et du monde, la mer et un être qui ne sait pas qu'il a changé.

Donc il écrit beaucoup: des textes courts ou longs, qui s'interrogent sur le sens des choses et se promènent au milieu, des nouvelles, des récits et quelques romans en attendant le suivant, qui vient toujours à son heure, sait se faire attendre mais pas trop, comme une femme qu'on aime. Le plus simple pour y voir clair est de se référer à la page "autres écrits".

Un dernier mot peut-être? last but not least diraient nos amis anglo-saxons: écrire c'est échanger, c'est partager des expériences, des impressions, donc si le cœur vous en dit, si ce partage vous chante, si le contact ne vous fait pas peur, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant le formulaire du site.
Rendez-moi visite aussi si vous voulez sur mon site www.delcourt.org

A bientôt!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires et partages sont les bienvenus!